Voyage en Egypte

Partage de nos vacances en Egypte

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 11 mars 2010

11 mars, 2010

Croisière sur le Nil

Classé dans : En route pour l'Egypte — cathyvoyage59 @ 16:46

SourireSamedi 25 juillet

Le commandant du bateau Armada nous accueille en nous offrant une boisson rouge appelée karkadé. C’est une tisane réalisée avec des fleurs d’hibiscus, la fleur rouge de Nubie. Il nous prévient qu’il n’est pas rare que les touristes se plaignent de diarrhée. Ceci est une maladie dite pharaonique et pour y remédier des médicaments sont donnés à l’accueil.

Armada

♦Visite du temple de Karnak . Le plus théologique construit sur 2000 ans, la foi des hommes a rendu hommage au dieu Amon. Les plus grands rois: Sethi I, Ramsès II , Thoutmosis III, Ramsès I, s’y sont succédés. L’appellation « Karnak » signifie « forteresse ». Le temple est situé Ouest-Est. C’est le plus au Nord-Sud et le plus grand. Karnak est a 3 km du temple de Louxor. La majestueuse avenue des sphinx à tête de bélier conduit au premier pylône du temple de Karnak. Ce type de sphinx symbolisait le dieu Amon ( identifié par le bélier) protégeant le pharaon reproduit entre les pattes  antérieures de l’animal. La salle hypostyle possède 134 colonnes d’une hauteur de 23 mètres avec des chapiteaux papyriformes, sur une étendue de 5000 mètres carré. On remarque des obélisques. Ces pierres étaient des cadeaux offert au dieu Amon. Trône également le gigantesque scarabée que le pharaon Amémophis III dédia au dieu Khepri, dieu soleil.

scarabé

Dans les hiéroglyphes le signe de l’oie est représenté puisqu’elle symbolise le dieu Amon. L’oie est un oiseau relevant du principe du dieu Seth, oiseau adulé, l’oie était au commencement du monde, elle participait aux mystère de la naissance et était honorée au temple de Karnak. On observe également Thot. Calculateur des années, Maître de la Maison de Vie et Seigneur du temple. Thot, dieu protecteur de l’écriture, des scribes, de la médecine, de la magie, de l’astronomie, des arts. Lors de la pesée des âmes, Thot surveillait le jugement. De cette fonction il est l’époux de la déesse Maât, gardienne de la Vérité et de la Justice. L’Ibis, glorieux, brillant, puissant, personnifiant le dieu Thot. Akénaton: pharaon de la XVIII dynastie, fils de Tihy et d’Amenhotep III est la source de la création  du temple de Karnak. Il est l’époux de Néfertiti qui lui donna six filles. Il composa des hymnes poétiques à la gloire du dieu Aton. Il abandonna son royaume et l’influence de l’Egypte s’amenuisa. A son enfance Akénaton, Aménophis IV, était nourri d’une religion a connotation solaire, c’est pourquoi il s’inspire des temples solaires de l’Ancien Empire pour construire Karnak. De grandes cours à ciel ouvert parsemées d’autels. Peu à peu abandonné par ses partisans, de plus en plus soumis au »lobby »militaire. Il termina son règne dans un climat de haine. Il abandonna le pouvoir et laissa le trône à son neveu Toutankhamon, âgé de neuf ans. A sa mort les prêtres firent disparaître toutes traces de lui et même sa tombe. Ses monuments furent démontés, son nom martelé.

♦A la sortie du temple , le bus nous conduit à la boutique de papyrus. Là une petite explication sur la fabrication et vente de très beaux modèles. On peut aussi acheter des papyrus vierges.

papyrus

A l’époque de l’égypte antique les couleurs étaient utilisées suivant des significations logiques et naturelles. Le noir illustrait la terre alluvionnaire, la Kemit donna son nom au pays. Mit était la terre fertile de la vallée du Nil. Khaset était le nom de la terre rouge et aride du désert. Le rouge représentait la force, l’énergie, l’agressivité. Elle est liée au dieu Seth. C’est la couleur de la Basse-Egypte. Le blanc symbolise la Haute-Egypte, la prospérité. C’était une couleur d’Osiris, elle rappelait la pureté divine, la lumière, le bonheur. Le jaune se rapportait à l’or, au rayons solaires. Il symbolisait la vie terrestre, la vie éternelle. Le bleu était attribué au dieu Amon, pour symboliser le ciel, l’air. Le vert était la seconde couleur d’Osiris, dieu de la résurrection et symbole de la végétation, la jeunesse. . Ainsi sont utilisés le cuivre, le safran, le blanc d’oeuf, le charbon de bois, la menthe. Toutes les matières naturelles délivrant sa couleur pour permettre la réalisation des peintures.

 Medinet Abou

emoticoneDimanche 26 juillet

Au programme la vallée des Rois où trois visites de tombeaux de Rois et de Reines sont prévues. A partir de la XVIII dynastie, et durant tout le nouvel empire, les pharaons ne se feront plus enterrer dans des temples ou des monuments dédiés à leur dernier voyage. C’est de l’autre côté du Nil, sur la rive ouest, le pays de l’Au-Delà, que Thoutmosis I et tous les pharaons qui lui succéderont vont décider de se faire enterrer. Finis les monuments colossaux, comme les pyramides, plus de mastabas, mais des caveaux creusés à même la roche, et dont l’accès sera scrupuleusement rebouché et camouflé. La motivation était sans doute d’échapper aux pillards de tombes.

Les photos sont strictement interdites à l’intérieur des tombes et ne pas obéir équivaut à une grosse amende pour essayer de récupérer son appareil et de plus pendant ce temps on ne voit rien de la visite . L’achat d’un livret se fait pour 4 euros en négociant. Mais il ne faut avoir de scrupules, on est en Egypte!

Vallée des rois

♦Le guide nous conduit à la tombe de Tawosert-Setnakhte. C’est la plus large. Elle a deux chambres. La première fut utilisée pour la reine Tawosert. Elle est décorée de magnifiques scènes. La deuxième chambre contient le cercueil en granit de Setnakhte.

♦Puis c’est celle de Thoutmosis III qu’il nous commente. Le plafond orné d’étoile est super. L’antichambre est décorée des 740 dieux. Le sarcophage est de grès rose.

♦La troisième tombe est au choix. Nous optons pour celle de Ramsès I. Le sarcophage de granit rouge est sculpté à l’intérieur et l’on voit des scènes protectrices et des textes. Nous avons eu la chance que le gardien nous prête gracieusement sa torche et nous incite à regarder sous la pierre légèrement surélevée. Avoir une lampe pour cette visite et être curieux!

♦ Au retour le bus s’arrête aux Colosses de Memnon. Les célèbres statues d’Aménophis III. Statues en grès de 18 m. de haut. Le poids est de 1300 t. environ.

collosses Memnon

♦Pour changer un peu du monde antique, le guide propose une excursion à dos de dromadaires.

Cette option coûte 40 euros par personne: elle comprend la ballade avec les dromadaires, une sortie bateau jusqu’au village nubien et une promenade en calèche.

Cette chevauchée nous permet de découvrir la campagne et ses villages. Durant une heure des chameliers nous guident. Biensûr à la descente de l’animal nous devons leur donner une pièce de 1 E en oubliant pas de dire merci « choucran »!  Le propriétaire nous offre de la galette et de la mélasse ainsi que du thé.

chameau

♦Tous les groupes étant à bord, l’Armada reprend la navigation pour nous mener à l’écluse d’Esna.

écluse Esna

 Il est 22 heure et comme nous sommes en morte saison il n’y a pas d’attente. Avantage du voyage en été! Parfois il paraît qu’il faut des heures et que l’on peut visiter le village en attendant.Cette écluse est en cours d’agrandissement elle passera de deux à six bateaux. Elle ferme tous les ans au mois de juin pour entretien.

Deux ponts font office de barrage à Esna. L’un construit par l’Angleterre en 1906 et l’Electricity Bridge par l’Italie au début des années 1990. Les touristes qui empruntent le fleuve pour aller de Louxor à Assouan passent à Esna au cours des 155 km de voyage.

Le Nil a une longueur de 6500 km. Sa largeur est de 30 km et sa profondeur de 175 m.Il se jette dans la méditerranée en formant un delta au nord de l’Egypte. Le Nil était emprunté par les Egyptiens pour se déplacer. Il apporte la vie en fertilisant la vie économique, sociale , agricole et religieuse. C’est le fleuve nourricier du peuple, divinisé sous le nom d’Hâpy.

emoticoneLundi 27 juillet

Aujourd’hui le temple d’Edfou!

Il restera le temple le mieux conservé de toute l’Egypte. Il est consacré à Horus. On remarque la majestueuse statue en granit noir du dieu faucon Horus, avec la tête surmontée de la double couronne de la Haute-Egypte et de la Basse-Egypte.

dieu faucon Horus

Sur le linteau du temple, on remarque la femelle cobra dessinée, dressée et gonflée, prête à l’attaque. Le disque solaire représente le soleil de la justice. Il est employé lors de l’innovation, de la protection. Il éloigne le mal. C’est pourquoi il est observé au-dessus des entrées des cours.Gravée dans la pierre, la croix de vie qui est également appelée croix ansée. La croix est figure de l’immortalité car elle est portée à la main par les dieux. Elle signifie « vivre » et s’écrit « ankh  ». Elle est symbole du pouvoir du pharaon. Elle est la clé ouvrant la porte du royaume. Elle représente la vie après la mort. L’ image de l’union entre Isis et Osiris qui a permis de sauver l’humanité grâce à la victoire d’Horus sur Seth. On constate que les pharaons portaient une fausse barbe pendant les cérémonies. La barbe était l’attribut de la royauté, de la dignité, de la virilité. 

♦.Dans l’après midi nous sommes allées voir Kom Ombo accompanés par les guides des autres groupes.

Il s’agit d’un temple double. C’est à dire obtenu en en fondant deux côte à côte. La partie gauche est consacrée au dieu épervier Haroevis, ou Horus le grand, dieu solaire, guerrier, exterminateur des ennemis d’Osiris, représenté par le disque ailé. La partie droite est consacrée au dieu crocodile Sobek, dieu qui est attribué à la création du monde, dieu de la fertilité, puissant ennemie du mal. Le temple se trouve sur le sommet d’une colline dominant le Nil de 15 m. Il a deux entrées, deux couloirs parallèles, des salles symétriques disposées de part et d’autre de ses couloirs, le tout se rejoignant au double sanctuaire. Sur l’esplanade devant l’entrée, des colonnes sculptées, laissant apparaître des couleurs chatoyantes. Le petit bâtiment à droite de l’entrée est la chapelle d’Hathor. 

Kom Ombo

Sur les dessins on voit que les hommes portaient une jupe en lin, celle du pharaon était parfois représentée pointue pour marquer que le roi était honoré comme un dieu.

emoticoneMardi 28 juillet

Départ matinal pour Abou Simbel, Site situé à 260 km au Sud D’assouan.

Notre guide ne vient pas avec nous, mais les explications sont données à l’extérieur du temple, complétées par des cartes postales par son collègue. Les visites commentées étant interdites puisque les vapeurs d’eau détruisent. Les photos sont également interdites. Mais en revenant au bus, il  est possible d’acheter un livret pour 4 E en marchandant ( sans avoir de complexes).

Ramsès II a fait construire ce temple pour lui, par son ami Sétaou, pour être adoré comme les dieux Amon-Rê, Rê-Horakhty et Ptah. Ce temple au coeur de la Nubie, presque à la frontière du Soudan est noble, grandiose. Il fallait à Ramsès et son équipage trois jours de bateau quand les conditions étaient bonnes pour se rendre de Thèbes ( Louxor aujourd’hui) à Abou Simbel. A cette époque, il y avait sur le fleuve de gros tourbillons à certains endroits, mais aussi des crocodiles, des hippopotames. Le temple mesure 33 m. de haut, 38 m. de large et 56m. de profondeur. Les petites statues représentent sa famille, comme sa femme, la reine Nefertari. Ramsès a dédié un petit temple à sa bien aimée. Le temple d’Hathor, déesse d’amour, de la musique et de la beauté. Néfertari était une excellente musicienne et elle était d’une extrême beauté.

Abou Simbel

 Abou Simbel a été déplacé car il était noyé par les eaux à cause du barrage de Nasser. En 1960, l’ UNESCO l’a secouru des eaux, 51 nations ont consenti au sauvetage. 36 millions de dollars ont servi pour ce projet. Il a été sauvé grâce a des travaux de démantèlement et de reconstruction entrepris par des archéologues. Notons le poids d’une pierre: 30 tonnes.

♦En revenant nous traversons le désert et nous voyons des mirages. Ce phénomène n’est pas que pour les films. Il est dû aux couches d’air de températures différentes. On peut en voir également dans la banquise. Il est réalisé par la densité inégale des couches d’air et  la réflexion des rayons lumineux.

mirage

Il faut partir très tôt le matin car le trajet se fait en bus et il faut payer 90E par personne.

♦Dimanche nous avons pris l’option dromadaire, elle incluait une promenade en bateau à moteur pour découvrir les réserves naturelles et les îles Kitchener et Eléphantine ou nichent les ibis et hérons. Nous ne verrons pas les croco car il sont après le barrage. Mais lors d’un arrêt dans un village nubien, le chef nous montre un bébé qu’il capture pour montrer aux touristes.

crocodile

Il nous a offert du café, composé de graines de sésames, d’anis, de cannelle, de gingembre, de poivre, de thym, de cardamome, de muscade, de gomme arabique et enfin de café. Cette préparation épicée est très particulière. On est là pour goûter, alors profitons en! On pouvait même acheter les tasses! Les nubiens sont d’une couleur de peau plus foncée. Ils se marient entre eux car ils veulent conserver leur teint. Sur la dune, nous avons pris un peu de sable pour emporter en souvenir.

emoticoneMercredi 29 juillet

Visite du temple de Philae situé sur l’île d’Agilka. L’île Philae, en amont de la première cataracte du Nil, était complètement recouverte par les eaux après la construction du haut barrage d’Assouan. L’UNESCO a entrepris de démonter les monuments de Philae et de les rassembler sur l’île voisine. Philae était dédié à Isis, déesse de l’amour . Lorsque les chrétiens sont venus dans le temple, ils ont martelés son portrait car elle ressemblait à la vierge Marie. Elle était représentée avec son enfant comme notre sainte vierge. Les croix de vie ont également été effacées pour être remplacées.

Philae

♦En revenant le guide est passé par une belle bijouterie pour ceux qui désiraient des diamants, de l’or ou de l’argent.

♦L’après midi étant libre nous sommes allés à pied au centre d’Assouan. L’Armada n’est pas très loin et la chaleur tout à fait supportable. Taxis, calèches appellent pour vous prendre, mais continuer à marcher et ne les regarder pas.

Assouan

  

Près de la gare se trouve une rue piétonne ou nous avons fait nos achats de cadeaux, toujours le même principe, faire baisser les prix. Statuette, vêtement, parfum, bibelots divers peuvent baisser de moitié en persévérant. En discutant avec les commerçants, ils nous renseignent sur leurs marchandises. L’apothicaire nous explique quelques unes de ses plantes. Il y a des dattes séchées classées par prix et catégories. Il faut compter 4 E pour une bonne qualité, C’est un produit de luxe. Pour les acheter, il faut demandé à goûter.

emoticonejeudi 30 juillet

Avec l’option dromadaire de dimanche et la promenade en bateau de mardi, nous bénéficions d’une visite de Louxor en calèche. Un circuit dans les rues , montrant le souk, les commerces, les églises catholiques, les mosquées etc…

 Louxor en calèche

♦En soirée, un petit spectacle avec danse du ventre et Derwich Tourneur. L’ordre Melvi est un ordre musulman soufi fondé à konya au XVIII siècle par Jalal al-din Rumi,  dont les membres sont souvent appelés tourneurs en référence à leur danse appellée sama, dont les mouvements rappellent ceux d’une toupie. C’est très joli !

Derwich Tourneur

Après il y avait de la musique et la place était pour les vacanciers.

SurpriseVendredi 31 juillet

Cette journée est uniquement option, pour 40 euros, le temple de Médinet Abou, notre coup de coeur, et celui de Louxor. On pense que ça suffit les temples, ras-le-bol! Non, ces deux là sont chouettes et différents. Si votre guide ne propose pas la visite, il faut là demander, il est là pour organiser votre voyage.

♦Le temple funéraire Médinet abou est le nom arabe du site Djéné. Ramsès III est l’exemple le plus abouti de l’art monumental sous les Ramessides. Dernier bâtisseur de l’Egypte antique, il entreprendra la réouverture des chantiers abandonnés depuis Ramsès II et fera bâtir le plus vaste temple de la nécropole Thébaine. C’est un temple funéraire créé pour prier. Les gravures sont profondes. Ramsès ne voulait pas que l’on puisse écrire un autre nom que le sien.

Medinet Abou

Il a vécu  à côté de la construction pour surveiller les travaux. Ramsès III est le second roi de la XX dynastie. Son père était Sethnakt, il a rétabli l’ordre à la mort du roi Taouest. Ramsès III n’a apparemment pas de lien familiaux avec le Grand Ramsès II. Il combat les libyens qui attaquent le Delta et la Basse-Egypte. Un texte du temple de Médinet About, rapporte les affrontement héroïques qui permettent après de longs combats aux Egyptiens menés par Ramsès III de revenir victorieux  au palais royal. Il repousse les navires ennemis qui se dirigent vers les bras orientaux du Nil. Il rend son essor à l’industrie et au commerce.

♦Le temple de Louxor fut édifié pour glorifier le dieu Amon Rê qui célébrait chaque année avec son épouse Mout l’anniversaire de leur mariage. La procession permettait d’aller de Karnak à Louxor.

Allée des Sphinx

Deux obélisques ornaient l’entrée du temple. Il furent offerts à la France en 1831 par Mohammed Ali. L’un est encore situé sur la place de la concorde à Paris. La construction du temple date d’Aménophis III et de Ramsés II. Il fut agrandi par Thouthmosis III. On y remarque la fleur de Lotus, appelée aussi nénuphar rouge. On peut l’appeler aussi fleur de Commencement, car caché la nuit, il réapparaît au soleil levant. Il manifeste la renaissance solaire, c’est pourquoi les veuves offraient cette fleur à leur époux disparus afin qu’ils respirent le parfum de vie. Le papyrus succéda aux plaquettes d’argile sur lesquelles on gravait les textes. Ce roseau parfois haut de sept mètres s’épanouissait sur les rives du Nil. Son développement influença les cultures méditerranéennes. Des textes ont été conservés dans les tombes en raison du climat sec de l’Egypte. Le papyrus était l’emblème de la Basse-Egypte. Il exprimait la joie pour tout le pays. On l’offrait au dieux, aux défunts, en signe de vie éternelle. Les architectes élevèrent des colonnes papyriformes. 

♦C’étaient nos dernières visites pour la croisière. Mais avant de quitter le bateau il faut payer les boissons, et laisser des backshish pour l’entretien de la chambre et pour le serveur de notre table.

 

 

SHANGRI-LA |
Villa Tallulah Sun |
Dickens au pays des kangourous |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Riad a Marrakech
| Comment peut-on être occide...
| Mon année...